fbpx

Base Autonome Durable | Comment Développer Facilement sa BAD

Partagez à vos proches

Aujourd’hui on s’attaque à un gros morceau du survivalisme. La Base Autonome Durable couramment appelé la BAD.

Le concept de la BAD est très simple. Être autonome. Ne plus être dépendant d’une source de nourriture comme un supermarché ou une épicerie. Se créer un Eldorado. Un lieu où, quand tout va s’écrouler, vous pourrez vous y réfugier.

Ne plus compter sur le système d’approvisionnement en eau. Sur les fournisseurs d’électricité et les forces de l’ordre pour imposer la loi. Il faut tout assurer soi-même ou bien avec son groupe, son clan.

🎁 Récupérez votre cadeau : Cliquez ici pour réclamer gratuitement votre checklist “5 étapes pour vivre en autonomie”

Néanmoins, une base autonome durable ne se construit pas du jour au lendemain. Il faut du temps. Et surtout une bonne dose de réflexion. Il y a plein de questions à se poser. Même avant d’acheter un terrain ou préparer sa BAD.

L’indépendance est un rêve. Mais un rêve qui doit se préparer en amont. Nous allons voir dans cet article pourquoi et comment faire une base autonome durable. Quelles sont les bonnes questions à se poser.

 

C’est quoi une BAD ?

Sur le net on trouve plusieurs définitions… donc je vais vous dévoiler ma version.

Pour moi, une BAD c’est juste un abri bien placé dans une zone avec un accès à l’eau et à de la nourriture. La base autonome durable peut-être une maison, un chalet, une caravane, un cabanon, une cabane en haut d’un arbre aménagée… c’est un lieu où l’on se sent en sécurité.

Et je pense vraiment que le critère le plus important pour une base autonome durable est son emplacement, et pour 3 raisons :

  1. Tout d’abord pour l’eau, la nourriture et la sécurité.
  2. Ensuite, ça doit être un point de repère où toute votre famille et vos proches peuvent venir s’abriter avec vous car on se doit de protéger ceux qui nous sont chers. Alors si vos parents sont à Lille et vos enfants à Marseille par exemple… il va falloir trouver un lieu entre deux.
  3. Il faut que la BAD soit facile et rapide à rejoindre. Si une guerre civile ou une catastrophe éclate… ça va très vite et on ne le voit pas venir. Alors si votre BAD est dans un autre pays par exemple, ça sera presque impossible de la rejoindre et vous aurez investi votre argent et votre temps pour rien.

Dans la suite de ce nouvel article, je vais vous dévoiler tout ce que vous devez savoir sur la base autonome durable, alors asseyez-vous confortablement et bonne lecture !

Ebook survie gratuit

Pourquoi Faire Une Base Autonome Durable (BAD)

Base Autonome Durable Dans La Nature

Bon je pense que si vous êtes sur cet article c’est que vous n’avez pas 100% confiance dans le système actuel… Et je pense bien que nous avons raison de nous méfier.

J’ai récemment entendu une citation : « Les temps difficiles créent des hommes forts. Les hommes forts créent des temps faciles. Les temps faciles créent des hommes faibles. Et, les hommes faibles créent des temps difficiles. »

Cette phrase m’a vraiment frappé. Pour deux raisons.

La première c’est que nous vivons depuis quelques temps dans une époque très facile. A vrai dire nous n’avons jamais eu autant de confort. On a tout à portée de main. Et les Hommes, par conséquent, ne savent plus faire grands choses.

C’est une des raisons pour lesquelles j’ai rejoint le mouvement survivaliste. Ne plus être un homme faible et totalement dépendant de ce qu’offre notre société.

La deuxième raison, c’est que cette citation annonce que des temps difficiles nous attendent. Avec l’actualité on le remarque de plus en plus. Des pénuries de plus en plus fréquentes. Une dette étatique qui ne pourras pas être remboursée.

Et une population mondiale qui n’arrête pas de croître. Et pourtant la production de ressources n’arrive pas à croître à la même vitesse. De plus, les ressources énergétiques se font de plus en plus rares et plus chères.

Je pense que toutes ces raisons nous remplissent d’insécurité. Comment survivre à ça, comment s’occuper de notre famille si la catastrophe arrive ? Je suis d’un naturel optimiste. Et la meilleure chose que l’on peut faire c’est de se préparer.

Et la base autonome durable est, selon moi, la plus grande préparation qu’un survivaliste puisse faire (outre les compétences à travailler). Une BAD vous permettra de survivre à la catastrophe.

 

Comment Faire Une Base Autonome Durable (BAD)

Construction d'Une Base Autonome Durable BAD

Alors nous y voilà !

Comment créer sa propre base autonome durable. Il y a tellement de questions, de points à aborder que j’en oublierais sûrement. Vous pouvez toujours commenter cet article si vous avez une remarque. Ça sera un plaisir d’améliorer l’article avec votre aide.

J’ai tout de même réussi à faire une liste de points qui me paraissent essentiels. Mais en tant que survivaliste c’est à vous de vous adapter à votre environnement. Et aussi avec les moyens que vous avez.

 

Bien Choisir Le Lieu

Alors je ne veux pas être pessimiste mais je pense qu’il est très difficile d’être autonome en milieu urbain. Pour la nourriture, il est difficile de chasser, pêcher ou bien même cultiver, faute de place.

Et même, la plupart des gens n’y pensent pas, mais pour faire vos besoins s’il n’y a plus l’eau courante ça peut vite devenir la m****.  Oui c’est un mauvais jeu de mot je vous l’accorde haha !

Vous l’aurez compris, je pense que si vous souhaitez établir votre BAD, vous devez privilégier. Déjà c’est moins cher vous aurez donc beaucoup plus de place supplémentaire pour le même prix d’une maison en ville.

Le plus difficile est de se positionner sur un point stratégique. Pour moi une BAD doit pouvoir résister ou éviter certaines menaces. Selon moi la menace la plus importante est humaine.

En cas de crise, je pense que les pillards, les voleurs et les individus prêts à tout seront les plus grands dangers. C’est pour ça que je conseille que votre BAD soit dans un endroit discret, avec le moins de passage possible.

Ebook survie gratuit

Si vous êtes le seul à en avoir connaissance alors là c’est parfait ! Vous allez être tranquille et vous pouvez alors penser sereinement au long terme et à la suite de votre aventure de survivaliste.

Un lieu stratégique c’est aussi un endroit où vous disposez de toutes les ressources pour vivre. Des terres cultivables, des rivières et des sources d’eau par exemple.

Si vous pouvez être dans un lieu surélevé avec une vue claire à des kilomètres à la ronde, c’est vraiment le top. Vous aurez le temps de voir le danger arriver s’il y en a un. Et vous éviter les mauvaises surprises, rencontres.

 

Le choix du pays

Au moment où je vous écris ces lignes j’habite en France. Néanmoins, je pense qu’il y a des pays qui sont plus favorables que d’autres pour installer sa base autonome durable.

Je pense notamment à la Suisse. Pourquoi ? Eh bien la Suisse c’est un pays avec un historique incroyable déjà, le pays est très bien géré, les gens civilisés et le droit de propriété est très respecté. Donc déjà il est peu probable qu’une guerre civile éclate en Suisse. Par ailleurs, la Suisse est un pays avec énormément de ressources, et ça ne sera pas trop difficile de trouver un lieu pour sa BAD avec de l’eau et de la verdure.

Bon, petit point négatif de la Suisse… c’est que ça coûte extrêmement cher, on va pas se mentir. Je viens de faire un tour pour regarder le prix de quelques chalets, et on est souvent au-dessus d’un million de Franc Suisse (à l’heure où j’écris ces lignes ça fait 900 000€) ! Honnêtement, un de mes objectifs reste la Suisse… mais il faudra trouver une bonne opportunité pour s’y installer.

 

Seul ou à Plusieurs

Bon je le dit tout de suite je préfère être entouré. Mais les deux choix se valent et ils sont tous les deux à considérer. Je vais essayer de faire une liste des avantages de chacun de ces modes.

A plusieurs

Être à plusieurs, vous permet de réunir un grand nombre de compétences et de talents. En effet, je pense qu’on a tous des points forts mais aussi des points faibles. Ou bien en tant que survivaliste nous avons peut être des activités que nous aimons faire plus que d’autres.

Quand on est plusieurs chacun apporte sa pierre, sa compétence à l’édifice. Et on peut vite établir une base autonome durable qui marche.

Si avez lu d’autres articles sur ce site vous savez à quel point j’accorde de l’importance au moral, à votre état d’esprit. Car on le sait maintenant la solitude tue. Être à plusieurs c’est le meilleur moyen pour ne pas perdre la tête. Et pour ne pas céder aux spirales pessimistes.

Et pour la sécurité avoir une équipe, un clan c’est tellement mieux. Vous pouvez faire des rondes. Il peut y avoir des veilleurs dans votre équipe qui surveillent les lieux aux alentours.

Être seul

Parfois on n’a pas choisi d’être seul. Chaque crise est différente et se retrouver isolé de son groupe, de son clan n’est pas à exclure. Mais il ne faut pas être négatif et se lamenter… Être seul a aussi des avantages.

Quand vous êtes seul vous éviter les disputes inutiles. En effet, à plusieurs il y a aussi le risque de ne pas s’entendre avec un membre du groupe. Et surtout en période de crise. Les gens sont moins patients et à bout de nerf, on peut rapidement s’énerver.

Éviter les disputes vous fera donc gagner du temps mais aussi beaucoup d’énergie. Vous devrez faire vos propres choix.

Lorsque vous êtes seul vous devenez très mobile. Vous pouvez par exemple comme le dit mon article sur les véhicules du survivaliste, prendre une moto. Et la mobilité est tellement importante en temps de crise.

Être seul c’est aussi devoir nourrir juste une personne… vous. Ça devient plus facile qu’à plusieurs. A condition que vous sachiez chasser, pêcher ou bien cultiver.

🎁 Récupérez votre cadeau : Cliquez ici pour réclamer gratuitement votre checklist “5 étapes pour vivre en autonomie”

Pour finir, être seul c’est aussi pouvoir être discret. Les risques de vous faire repérer par des pillards ou des personnes mal intentionnées diminuent grandement. Vous laissez moins de signes autour vous.

 

La Nourriture Pour Une Base Autonome Durable

Un des points importants c’est la nourriture. Votre BAD doit absolument vous procurer de la nourriture régulièrement et dans les quantités adaptées. Donc on a plusieurs options pour ça.

Tout d’abord un potager. Une BAD doit avoir une large surface cultivable de préférence. Cultiver et planter reste un moyen sûr et efficace de ne pas avoir faim en temps de crise. C’est, selon moi, beaucoup moins compliqué et dangereux que la chasse par exemple.

La pêche et la chasse sont deux solutions complémentaires au potager. Pour un corps en bonne santé les fruits et légumes c’est important… Mais vous avez aussi besoin de protéines ! Et les protéines se trouvent en majorité dans la viande et le poisson.

Donc je vous conseille rapidement de repérer les rivières, les lacs les plus proches près de votre BAD. Ces points d’eau pourraient vous fournir de quoi manger toute l’année.

Et bien sûr il est important de se faire un stock de nourriture. Si vous venez de rejoindre en catastrophe votre BAD, il est possible qu’il vous faut un peu de temps avant de relancer la production de nourriture. Et c’est là que les boites de conserves et votre nourriture lyophilisée préparée à l’avance peut vous sauver la vie.

Faire un bon stock de nourriture, ça vous permet aussi de passer l’hiver. Pour la chasse et la pêche, avec un peu de détermination, il est toujours possible d’obtenir de la viande et du poisson. Mais pour les fruits et légumes c’est un problèmes. Dans tous les cas faire un stock de nourriture est une bonne idée donc n’hésitez pas !

 

L’eau

Un être humain ne peut pas vivre plus de 3-4 jours sans eau. L’eau doit être votre première préoccupation. Il faut faire très attention sur ce point là. Boire de l’eau non potable peut vous causer des gros soucis de santé.

Généralement on peut penser que l’eau claire des rivières peut directement se boire. Ne prenez pas ce risque. J’ai fait un guide sur la purification de l’eau, je vous invite à le consulter, ça pourrait vous sauvez la vie et celles de vos proches (et ça prend 2 minutes à lire).

La solution que je recommande par dessus tout pour sa simplicité et sa rapidité c’est Lifestraw. Il vous suffit de mettre votre paille dans l’eau et d’aspirer, Lifestraw filtre les bactéries et les impuretés.

Ebook survie gratuit

Si vous voulez en savoir plus sur ce petit bijou, cliquez ici. Chaque survivaliste et bon père de famille devrait avoir cette paille.

Sinon il y a la bonne vielle méthode de faire bouillir son eau. Il vous faut quand même savoir faire un feu pour la réaliser. Mais elle reste très efficace !

Pour votre BAD vous pouvez prendre une maison avec un puits par exemple. Comme ça vous n’aurez pas besoin de toujours aller à des points d’eau pour vous ravitailler.

 

Se Chauffer Dans Une BAD

Je vous invite à consulter cette partie du guide vivre sans électricité pour savoir les différents moyens de se chauffer.

Et si vous en avez les moyens vous pouvez toujours préparer un groupe électrogène de secours. Mais là on va devoir rapidement dépenser quelques milliers d’euros.

C’est pour ça que j’aime bien la solution des panneaux photovoltaïques. Ça me paraît bien plus durable que les autres solutions. Et au niveau du prix on a tout de même un très bon rendement. Mais pour pouvoir profiter de cette « énergie gratuit« , il faudra bien choisir l’emplacement de votre base. De préférence il faut que votre BAD soit exposé le plus possible au soleil pour que ça chauffe un maximum votre maison et permettent à vos panneaux solaires de produire.

Vous pouvez aussi garder votre chaleur corporelle avec une couverture de survie. J’ai fait un guide où j’explique tout ce qu’on peut faire avec une couverture de survie. C’est un équipement léger et compact qui a de nombreuses utilisations.

 

Protéger Sa Base Autonome Durable

En période de crise vous pouvez être SÛR que votre BAD va attirer des regards envieux. Malheureusement, si votre base commence à attirer l’attention il y a de fortes chances que vous subissiez des vols ou pire.

C’est pour ça que la protection de votre base autonome doit être pensée.

Si vous êtes à plusieurs vous pouvez faire des rondes avec des guetteurs. Prenez le point le plus haut près de votre base. Comme ça vous avez une bonne vision sur ce qu’il se passe aux alentours. Et vous repérerez le danger rapidement et pourrez ainsi agir en conséquence.

Sinon il reste tout de même conseillé de se barricader. De fermer les volets, prendre une porte blindée. Ça découragera une grande partie des pillards et autres personnes mal intentionnées.

En suite bien sûr il y a les armes. Si une catastrophe arrive les gens peuvent être rapidement poussés à bout et devenir extrêmement dangereux. Une arme à feu ou bien au moins des armes blanches pourront vous sauver la vie. Et préserver votre base d’envahisseurs.

 

Faire un Élevage

Chasser ou bien pêcher en pleine nature demande beaucoup d’efforts et d’énergies. Une solution sur le long terme serait d’avoir son propre élevage. Je vous invite fortement à consulter mon article sur la création d’un élevage rentable.

Faire un élevage c’est s’assurer une source de protéines, tout au long de l’année. Que ce soit par les œufs de la poule ou la viande des lapins.

 

Une cave

Honnêtement, ce n’est pas un point que je prends en considération (c’est un choix personnel) mais je préfère vous prévenir quand même. La cave déjà c’est un espace supplémentaire pour conserver des conserves, de la nourriture ou des biens importants (comme des pièces d’or ou des médicaments).

Mais une cave c’est aussi un super abri en cas de catastrophe nucléaire majeure. C’est donc à vous de peser le risque qu’une telle catastrophe se produise.

 

Une BAD opérationnelle

Au final une base autonome durable c’est juste un habitat pensé pour survivre et un outil pour des survivalistes. Une base autonome durable doit vous fournir les moyens nécessaires pour que vous puissiez devenir autonome.

L’important ce n’est pas forcément ce qu’il y a dans votre base. Mais surtout ce qui l’entoure. Pourrez-vous chasser, pêcher, cultiver ?

C’est un lieu où vous devez vous sentir en sécurité. C’est pour ça que la discrétion et l’emplacement stratégique d’une BAD se choisit avec beaucoup de réflexion.

Pour conclure, une BAD ne sera autonome que si VOUS savez mettre en pratique vos compétences.

 

Pour Conclure sur La Base Autonome Durable

Base Autonome Durable Mes Conseils

Dans ce guide j’ai couvert les points qui me paraissait essentiel. Mais faire une base autonome durable 100% fonctionnelle prend beaucoup de temps, d’argent et de compétence.

Vous pouvez mettre en place une multitude de systèmes, techniques pour améliorer le confort et la production de votre habitat. Comme des serres et des bancs thermiques par exemple.

Il va aussi falloir créer un vrai écosystème autour de votre BAD. Il ne faut pas que prendre à la nature, il faut aussi donner. Par exemple, créer des points d’eau comme des petites marres dans votre jardin favorise la prolifération d’insectes utiles à vos cultures.

Je vous conseille FORTEMENT de lire le livre de Damien Dekarz sur la permaculture. C’est selon moi, le meilleur guide pour faire ses premiers pas dans cette discipline.

Enfin voilà, votre base devra vous ressembler, épouser vos besoins et ceux de votre groupe. Beaucoup de survivalistes reprennent la maison de campagne de leurs parents. Avec un grand terrain c’est beaucoup plus facile d’être autonome.

Merci de votre lecture j’attends vos commentaires avec impatience !


Partagez à vos proches

4 réflexions sur “Base Autonome Durable | Comment Développer Facilement sa BAD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.