fbpx

Les Petits Secrets pour Faire son Stock de Nourriture de Survie

Partagez à vos proches

La nourriture c’est sûrement l’un des points les plus importants pour un survivaliste. S’alimenter est une préoccupation aussi bien pour le court que le long terme.

Votre premier réflexe devra être de trouver et de purifier de l’eau. Un adulte avec un poids moyen peut tenir 3 semaines sans manger, s’il ne fait pas trop d’efforts physiques. Alors qu’il est difficile de survivre plus de 3 jours sans boire.

Dans cette article je vais me concentrer sur la nourriture, les aliments. Nous allons voir quelle nourriture convient à un survivaliste.

Je vais d’abord vous présenter les qualités essentielles des aliments pour la survie. En suite, je vous montrerais les repas que j’ai choisi pour moi et ma famille. A noter que c’est personnel, et cela dépendra de la situation et de ce que nous aurons sous la main.

🎁 Récupérez votre cadeau : Cliquez ici pour réclamer gratuitement votre checklist “5 étapes pour vivre en autonomie”

Pour choisir la nourriture parfaite pour vous, j’ai établi 6 critères. Ce sont pour moi les plus importants. Je suis conscient qu’il peut y avoir des dizaines d’autres critères à prendre en compte.

Chaque Situation est Unique

Je pense que le premier mot lorsqu’on parle de survivalisme, c’est l’adaptation. Le pouvoir de s’adapter est notre plus grande force quand il s’agit de survivre.

C’est pour cela que vous devez adapter votre nourriture à votre situation le jour J. On peut prévoir des centaines de conserves chez soi. Mais si l’on doit partir de notre habitat… on ne pourra pas tout emmener. Il est bien de mettre quelques bars céréales dans son kit de survie.

Il faut donc bien choisir les aliments à amener dans votre Bug Out Bag.

Je pense, tout de même, que c’est une très bonne idée de faire une réserve de conserves chez soi. Ou bien dans un lieu où vous êtes le seul à avoir accès.

Une Nourriture, Des Aliments que Vous Appréciez

Il y a de grandes chances que vous ayez des rations de survie qui se ressemblent. Mangez toujours la même chose peut être difficile au fil des semaines, des mois.

Alors pourquoi ne pas prendre quelque chose que vous aimez ? J’y vois deux principaux avantages.

1) Vous serez moins vite dégoutté, écœuré de manger les mêmes aliments chaque jours, chaque repas. Il sera plus facile pour vous de vous forcer à reprendre des forces.

2) Bien manger est un besoin de l’être humain. Et lorsque l’on mange quelque chose que l’on aime… on se sent heureux. Cela joue sur votre moral. Et dans des périodes de crise avoir un moral qui tient le coup, c’est un avantage. Une nécessité.

La Durée de Conservation

Je pense que ça nous parait tous évident. En pleine crise nos moyens de conservation peuvent être altérés. On ne pourra sans doute pas tout conserver dans un réfrigérateur par exemple.

Ebook survie gratuit

C’est pour ça qu’il est important de privilégier les aliments qui ne périment pas. Ou ayant des dates de péremption les plus lointaines possible.

En faisant mes recherches je suis tombé sur ce très bon article. C’est une liste de 18 aliments que l’on peut manger même après que la date de péremption soit dépassée.

Je ne les recommande pas tous comme nourriture de survie. Mais le riz et les lentilles sont des aliments très intéressants pour des situations de survies. On peut même citer le chocolat. Qui sera un grand allié pour le moral. C’est aussi une très bonne source de sucres rapides.

Riche en Nutriments

En cas de crise, la nourriture que vous consommez détermine votre aptitude physique. C’est pour éviter les carences que bien choisir ses aliments est primordiale.

Je suis conscient que l’ont fait avec ce que l’on a sous la main. Mais si on a le choix, quelques aliments sont à privilégier. Vous les retrouverez dans ma sélection un peu plus loin dans cet article.

Des Aliments « Polyvalents »

Ce titre est plutôt mystérieux… je vous l’accorde. Quand je parle d’aliments polyvalents je pense tout de suite aux œufs et à la farine.

Ces deux ingrédients sont à la base de nombreuses recettes. Et comme on le sait, il est important de varier ce que l’on mange. Pour profiter de tous les nutriments de chaque plat.

La farine qu’elle soit de blé ou de maïs a des valeurs nutritionnelles intéressantes. Vous pouvez facilement vous faire des bouillies nourrissantes à base de farine. Le goût ne sera sans doute pas là mais vous serez rassasié.

Les œufs sont aussi intéressants. Avec un petit poulailler vous pouvez rapidement avoir une bonne production d’œufs chaque jour. Et ce qui est bien avec les œufs c’est que vous pouvez les déguster de dizaines de façons différentes.

Facile à Préparer

En cas de crise majeure, il y a peu de chances que l’on ai accès à de l’électricité (à part si vous êtes équipé). C’est pareil pour l’eau courante. Donc c’est fini, le micro-onde, le four, les plaques électriques et les réfrigérateurs.

Vous pouvez consulter mon guide vivre sans électricité, il y a moyen de palier à quelques problèmes tout de même.

Privilégier des aliments directement mangeables. Je vais vous en présenter quelques uns dans les lignes suivantes.

A noter que si vous savez faire du feu, la liste de vos « aliments facile à préparer » va grandement s’agrandir.

 

Les Meilleurs Aliments pour Survivre

Les Meilleurs Aliments pour Survivre

Je vais vous présenter quelques aliments. Ce sont les aliments que j’ai choisi pour constituer mon stock personnel (pour ma famille et moi).

Je parlerais de la viande et des aliments lyophilisés un peu plus tard dans ce guide.

Les Rations de Survie

Pour ne pas se prendre la tête il y a les rations de survie. Pas besoin de s’embêter à choisir les meilleurs aliments dans les bonnes quantités. Je vous présente les 2 rations de survie que je préfère.

Le NRG5 : C’est un carton avec 24 rations de 500 grammes. Avec une date de péremption N+20 donc vous n’avez pas à vous inquiéter. L’emballage de protection des aliments est robuste et sous vide. Même dans des situations extrêmes vos rations peuvent vous suivre partout.

Nutritivement… c’est le top. Chaque ration a une valeur de 2300 Kcal soit une journée sans se priver. Avec de nombreuses vitamines et un bon équilibre, impossible d’avoir des carences avec ces rations. Vous pouvez le commander juste ici.

Le bœuf séché : Pour mêler l’utile à l’agréable le bœuf séché est parfait. C’est une excellente source de protéine. Pour la conservation, on peut les manger quelques mois après l’achat. Et 24 heures après l’ouverture.

Un peu plus contraignant que la ration de survie précédente. Mais pour de la viande c’est très correcte. C’est aussi bon pour le moral, c’est savoureux et ça se mange facilement. Vous pouvez le commander en cliquant ici.

Le Riz Brun

Le riz brun est un aliment très riche en fibre et surtout très nutritif. Parfait pour garder un bon transit et conserver une flore intestinale saine et en bonne santé.

Le riz brun est aussi un aliment très nourrissant. Donc si vous avez la possibilité de le faire cuire, c’est un aliment à glisser dans votre sac de survie.

Ce riz est beaucoup plus riche que le simple riz blanc. En effet, le riz brun a encore une germe et un son. Le son de riz présente plus de 60% des valeurs nutritionnelles du riz !

Ce serait dommage de s’en passer en prenant du riz blanc. De plus, le son de riz brun fournit de bons lipides. Ce qu’on peut cruellement manquer en temps de crise. Par ailleurs, il a aussi une très bonne valeur en protéine pour un aliment végétal.

Vous l’aurez compris, le riz brun est pour moi l’un des aliments parfaits du survivaliste.

Les Haricots Secs

Les haricots secs se conservent très bien et vous pourrez facilement en consommer toute l’année. Ils vous fourniront de la vitamine B, E du phosphore et du calcium.

Les haricots blancs sont très nourrissants. Ils ont une bonne teneur en glucide. Et si on prend leur valeur nutritive on aperçoit qu’ils contiennent beaucoup d’eau. C’est parfait si vos réserves d’eau ne sont pas au maximum.

Les Barres Céréales

La barre de céréale de 100 grammes apporterait près de 344 Kcal selon la Food Data Central. Ce qui est bien sûr excellent.

Les barres céréales ont pour avantage de prendre peu de place. Tout en apportant une bonne portion de glucide.

La plupart de ces glucides sont des sucres rapides. Ils sont tout de même nécessaires si vous devez effectuer une tâche physique pendant une courte période de temps. Comme chasser, pêcher ou construire un abri en quelques heures.

Les Légumes de la Mer

Et oui les algues… Je pense notamment au varech. C’est un mélange de plusieurs espèces d’algues. Ces aliments sont très riches en minéraux et en oligoéléments.

Même si le goût n’est pas très agréable (selon moi), je pense qu’il est important des les intégrer à votre alimentation. Ne serait ce que pour éviter les carences.

Le varech c’est un peu une concentration de tout ce qui est bon pour l’être humain. Vitamines, minéraux. Cette algue vous gardera en bonne santé.

 

Liste de course pour un stock alimentaire

Voici une liste d’aliments pour créer votre stock alimentaire :

  • De l’eau. C’est la base mais il en faut en très grande quantité.
  • Des conserves. Des légumes mais aussi de la viande pour un apport en protéine.
  • Des flocons d’avoine. Ce n’est pas délicieux, mais ça remplit l’estomac.
  • Du beurre de cacahuète. Apporte énormément d’énergie et de calories.
  • Riz / Pâtes / Semoule. Des glucides pour tenir le coup.
  • Fruits séchés. Parfait pour booster l’énergie.
  • Des barres protéinées. La viande est difficile à conserver, donc les barres protéinées seront là pour vos apports en protéines.
  • Des sachets de soupe. Ça prend peu de place et en hiver ça peut réchauffer toute la famille.
  • De la farine. Ça sert toujours, au pire on peut en faire une bouillie bien nourrissante.
  • De l’huile d’olive. Parfait pour avoir de bonnes graisses, et en situation de survie vous aurez besoin de cette graisse.
  • Du sel. Parfait pour conserver les aliments, et aussi leur donner du goût.
  • Du miel. C’est délicieux et très sucré, parfait pour avoir rapidement de l’énergie.

Tout reste une question de quantité. Ce que je vous recommande c’est qu’à chaque fois que vous allez faire vos courses… vous prenez quelques ingrédients de cette liste.

En faisant ça, vous aurez un stock alimentaire conséquent en seulement quelques semaines sans avoir eu à craquer le portefeuille !

 

La Viande et la Survie

La Viande et la Survie

La viande reste primordiale dans l’alimentation d’un survivaliste pour ses protéines. Néanmoins, le gros bémol de la viande c’est sa faible capacité de conservation. Même si le bœuf ou d’autres viandes séchés éliminent ce problème. J’ai d’ailleurs fait un article présentant ma recette du Beef Jerky.

La viande est aussi une excellente source d’eau. Avec environ 60-70% d’eau dans sa composition, selon la viande.

Pour conserver la viande, il y a la bonne vieille méthode du salage. Verser du sel dans de l’eau. Vous pouvez y aller pour la quantité. Il faut saler environ 15% de l’eau (6 portions d’eau pour 1 portion de sel).

Laissez reposer quelques minutes. Pendant ce temps couper votre viande en lamelles. Disposez vos lamelles dans la solution saline. Et attendez environ 5 minutes.

Pour finir, étendez vos lamelles de viande au soleil, comme le linge ! Le soleil va venir sécher la viande. Vous ne craindrez pas d’avoir des bactéries et votre viande pourra se conserver beaucoup plus longtemps.

Il y a plusieurs techniques pour conserver sa viande, je vous en parlerais dans un guide dédié.

 

La Nourriture Lyophilisée

La nourriture lyophilisée c’est tout simplement des aliments déshydratés. Les techniques ont beaucoup évolué avec le temps. Et aujourd’hui on arrive à très bien conserver le goût. Tout en prolongeant la durée de consommation d’un aliment.

Ebook survie gratuit

Un produit lyophilisé si vous le conserver sous de bonnes conditions peut être consommé 20 ans plus tard ! En cas de grave crise, comme une guerre nucléaire vous pouvez facilement rester dans votre bunker sans risquer de sortir. Tout en mangeant à votre pleine faim.

Comme on a pu le voir dans les aliments que je vous ai présenté. La majorité de leur poids, volume est composé d’eau. Ça en fait des kilos et de la place prise dans votre sac de survie. En lyophilisant vos aliments vous pourrez en transporter presque 3 fois plus !

C’est pour moi le plus grand avantage de cette technique de conservation. Le goût, les qualités nutritives ne sont pas dégradés. Et l’aliment est beaucoup plus facile à transporter.

 

Faire Un Stock de Nourriture pour 1 An

Stock de Nourriture pour 1 An

C’est une question qui revient très souvent. Pour mon exemple je vais prendre le cas d’un homme normalement constitué, adulte, avec des besoins normaux.

Pour un adulte normal qui ne s’active pas trop, vous allez avoir besoin de 2300 Kcal par jour. Et si vous êtes un homme actif, 2800 Kcal est nécessaire. Ce qui sera votre cas, je l’espère, lors de crises.

L’eau

Pour l’eau, il est recommandé de boire 1,5 litres par jour pour un homme adulte. Si vous voulez constituer un stock d’1 ans d’eau il faudra 1 bouteille d’eau par jour, soit 365 sur l’année. Ça parait difficile. Il vaut mieux trouver un point d’eau où se ravitailler chaque jour. On peut quand même prévoir quelques réserves d’eau pour palier aux premiers jours de manque.

Une fois que vous avez réglé le problème de l’eau en repérant les points d’eaux les plus proches de chez vous. Et en constituant quelques réserves, on passe au stock de nourriture.

La Nourriture

Tout d’abord il vous faut de la place pour faire votre stock. Ça peut être votre cave ou bien un abri loin des regards pour conserver en sécurité votre stock.

Pour des périodes aussi longues la solution de facilité serait clairement les rations de survie. En prenant la ration NRG5 il vous suffira de 12-15 cartons pour tenir l’année. Et même moins si vous vous rationner. Vous aurez tous les nutriments, vitamines qu’il vous faut pour rester en bonne santé.

Si on a de la place ou une habitation qui n’est pas en danger et où l’on peut stocker, on peut prendre des conserves. Ça permet de faire varier les plaisir avec des légumes encore savoureux. Mais, contrairement aux rations de survie, les conserves nécessitent souvent un moyen de cuisson. Il faudra donc prévoir le nécessaire.

La nourriture lyophilisée me paraît aussi un excellent choix. Il y a des magasins spécialisés en France comme Lyophilise qui propose des packs complets. Avec la lyophilisation pas besoin de beaucoup de place. La nourriture garde son goût et ses nutriments. Pour se créer un stock de nourriture pour 1 an, il faudra tout de même faire parler le porte-feuille.

 

Faire des Réserves en Cas de Guerre Civile

Je ne suis pas du genre paranoïaque, mais au moment où j’écris ces lignes la situation en France (là où j’habite) est assez tendue. Et plusieurs de mes lecteurs et amis redoutent un scénario catastrophe comme une guerre civile. Pour la petite histoire, j’ai même un ami qui m’a appelé à 2 heures du matin complètement paniqué et angoissé pour me demander quoi faire si une guerre civile éclatait !

Bref. Dans cet article on parle de nourritures, de provisions, de réserves… alors on va voir comment faire des réserves en cas de guerre civile. Bon, tout d’abord, les réserves ça se prépare. Ce n’est PAS une fois que la guerre civile a éclaté qu’on commence à y réfléchir, car quand ça devient évident qu’il faut faire des réserves… les gens se précipitent dans les magasins et là ça devient super dangereux.

Vraiment, s’il y a bien un endroit où vous ne voulez pas être quand la guerre civile éclate, c’est bien dans un supermarché. Je pense même que c’est le lieu le plus dangereux. Donc, première chose : il faut prévoir à l’avance.

Un plan concret serait que, à chaque fois que vous allez faire les courses à partir de maintenant, vous prenez un peu plus que nécessaire. Prenez des aliments qui se conservent dans le temps comme du riz, des pâtes et les autres aliments que l’on vient de voir dans cet article. De cette manière, vous  constituez tranquillement et sûrement vos réserves en cas de guerre civile.

Autre scénario. Vous sentez que la guerre civile est proche, peut-être dans quelques mois voir quelques semaines… vous n’avez donc pas le temps de constituez lentement un stock de provision, vous devez agir vite. Alors dans ce cas, on ne perds pas de temps : on va au magasin le plus proche et on prend beaucoup d’eau, puis on commande des rations d’urgence et de la nourriture lyophilisée (cliquez ici pour voir ma sélection).

 

Conclusion Sur la Nourriture et le Survivalisme

L’alimentation est un point non négligeable dans l’aventure d’un survivaliste. C’est quelque chose que l’on peut préparer en faisant des stocks. Je pense qu’il est important de prévoir des réserves alimentaires. Mais selon moi, apprendre à chasser, pêcher et cultiver est beaucoup plus malin sur le long terme.

Vous retrouverez de nombreuses astuces sur ces sujets dans la catégorie Nourriture.

Pour moi, faire un stock c’est penser sur le court terme. Certes c’est important surtout dans la panique d’un début de crise. Mais il est assez difficile de transporter un stock entier. Si vous n’avez plus accès à votre maison ou que celle-ci est dans une zone dangereuse votre stock est perdu.

Alors que savoir chasser le gibier, trouver des points d’eau… c’est quelque chose que VOUS ne pouvez pas perdre ! Si la catastrophe dure plusieurs années vous ne pourrez plus compter sur un stock, juste sur vos compétences.

C’est pour cela que je vous invite à développer des compétences, des techniques dans ces domaines. Si vous avez déjà un groupe de survie, il est malin que chacun se spécialise dans un domaine. Comme ça votre groupe ne manquera pas de nourritures variées et fraîches.


Partagez à vos proches

2 réflexions sur “Les Petits Secrets pour Faire son Stock de Nourriture de Survie

  • mai 15, 2021 à 4:50
    Permalien

    Pensez aux ennemis du stock : rats, différents insectes (charançon, mites alimentaires, …), inondation, … C’est surtout pour les céréales mais pas que : pâtes, riz, lentille, wrap, biscotte, céréales petit-dej, chocolat, saucisson, …
    J’ai investi dans des conteneurs hermétiques (les bleus) de différentes tailles, (2 de 30l, 2 de 60l et 2 de 120l) permettant de ne pas mettre tous les œufs dans le panier, j’applique une « quarantaine » avant d’incorporer au stock (pour certains produits, je les mets au frigo, au congèle ou au four pour détruire les indésirables) et j’inspecte régulièrement les différents conteneurs.
    Raphaël, merci de me dire ce que vous en pensez.
    A bientôt, Gil.
    PS : Je découvre votre site à suite à des recherches pour un sac d’évacuation. Merci pour le partage.

    Répondre
  • Ping : Les Secrets pour faire Rapidement et Facilement son Kit De Survie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.