fbpx

Comment bien choisir ses vêtements de survie en 2022

Partagez à vos proches

Dernière mise à jour le : 17 juin 2022

Avec de bonnes compétences en matière de survie on peut vivre indéfiniment dans les forêts. Mais vous aurez toujours besoin de vêtements adaptés pour vous accompagner et vous protéger.

Et lorsqu’on est en forêt ou en situation de survie, fabriquer ses propres vêtements n’est pas facile. Vous pouvez bien sûr faire comme les hommes de Cro-Magnon. Porter des peaux de bêtes et des mocassins en cuir. Mais ce n’est pas vraiment optimal…

Même si c’est ces vêtements sont efficaces et vous tiennent chaud. Je pense que l’on préférerais tous avoir des habits modernes et efficaces sur soi. Encore faut-il bien les choisir. Et c’est ce que nous allons voir dans ce guide.

Ça me tenait à cœur de faire ce guide car beaucoup de survivalistes n’en parlent jamais. Les vêtements de survie sont parfois même oubliés des Bug Out Bag. Et pourtant je trouve ça très important.

On ne sait pas quand une crise peut surgir. Et vous n’aurez peut être pas l’occasion et le temps de préparer vos vêtements ou bien même de vous changer. Imaginez6vous, devoir survivre en habit de travail… Quel horreur !

Les vêtements vous protègent de la pluie, du soleil et du vent. Ils permettent aussi de vous aider à conserver votre chaleur corporel. Dans la règle des 3, il est dit qu’on peut survivre uniquement trois heures sans abri. Selon moi on peut inclure les habits dans le terme « Abri ».

Même si vous savez construire un superbe abri, si vos vêtements ne sont pas adaptés à la situation vous allez avoir de grosses difficultés.

 

Les Conditions d’un Bon Vêtement de Survie

Quand on est en situation de survie il faut s’adapter. Chaque situation de survie exige des vêtements différents qui permettront de répondre à tous vos besoins.

Le plus évident des paramètres à prendre en compte c’est votre environnement. Si vous êtes en plein désert vous n’aurez sûrement pas besoin de gants ou de grosses doudounes. Il faut adapter son équipement et ses vêtements aux conditions météorologiques.

Si vous êtes dans une région pluvieuse et où il fait souvent froid préparez vous en conséquence. Vous pouvez apporter plusieurs paires de chaussettes épaisses et un coupe vent. C’est exactement la même chose pour l’hiver ou l’été. Votre Bug Out Bag doit légèrement changer selon les saisons.

Un bon vêtement c’est aussi un habit qui vous protège. Personnellement même s’il fait trop chaud je préfère un pantalon long qu’un short quand je suis en forêt. Car le short ne protège pas des piqûres d’insectes ou bien des petites coupures des ronces/brindilles qu’on retrouve dans les bois.

Quand vous êtes en situation de survie se protéger la peau des agressions extérieures est important. Que ce soit les jambes comme on l’a vu, les chevilles, le visage ou bien encore les avants bras… restez couvert !

Des Vêtements Anti Humidité

Quand il fait froid, et qu’il a plu il est primordial de se protéger contre l’humidité et ses conséquences. C’est pour ça qu’il vous faut des vêtements qui résistent bien à l’humidité. Ils vous permettront de rester au chaud pendant l’hiver et de ne pas risquer l’hypothermie.

Se procurer des vêtements avec des matières, des tissus qui ne subissent pas l’humidité vous permettront d’éviter fièvre, toux, rhume etc… Tout ce qui peut affaiblir votre corps et votre moral.

Ici une erreur commune est le coton. Qu’il pleut ou bien que vous transpirez le coton est une vrai éponge. Il absorbera l’humidité et votre transpiration s’il est en contact avec votre peau.

De plus, le coton sèche très lentement. Ce n’est même la peine de penser qu’il va sécher tout en restant sur vous car vous allez transpirer et le coton absorbera votre sueur. Donc vous devrez l’étendre sur un fil à linge en paracorde et perdre du temps pour le sécher. Et en survie chaque minute est précieuse.

Se Protéger des Insectes

Laisser le moins de peau en contact avec l’extérieur est déjà une très bonne précaution pour éviter les piqûres d’insectes. Même si en forêt la plupart des insectes n’ont pas les moyens de vous tuer, les effets de leur piqûre peuvent vous gêner. Et en situation de survie une petite plaie peut rapidement empirer. Ici la phrase clef est : « Mieux vaut prévenir que guérir ».

De nos jours, il y a même des vêtements anti moustique pour éviter les piqûres. Même si ces vêtements sont populaires pour les climats tropicaux on peut quand même les prendre dans notre sac de survie. Ces habits ont généralement des manches longues et des tissus spéciaux.

Le Confort Avant Tout

En survie il n’y pas de place (ou très peu) pour l’esthétisme. Les costumes ou autres fioritures de ce genre n’ont rien à faire dans votre sac de survie. La seule exception que l’on peut faire à cette règle ce sont les bijoux. Si vous avez des bijoux en métaux précieux (argent et or par exemple) il peut être intéressant de les amener avec vous. Ils pourront servir de monnaie d’échange et de réserves de valeur.

Donc ne vous surchargez pas avec des vêtements ou des accessoires que vous ne mettrez jamais en situation de survie. Votre parfum, vos colliers et vos gourmettes n’ayant pas de valeur monétaire restent à la maison. Le seul accessoire autorisé est votre bracelet de survie haha !

Chaque vêtement que vous mettez dans votre Bug Out Bag doit être 100% confortable pour vous. Évitez les habits trop serrés ou bien trop larges qui risquent de vous gêner pendant vos tâches de survivant.

Chaque vêtement inutile que vous ne mettez pas dans votre sac c’est du poids économisé. Et donc si vous devez marcher sur de longues distances, ça devient beaucoup d’énergie d’économisée. Vous pouvez aussi vous servir du volume gagné pour mettre des articles plus utiles à votre survie.

La Saison

Les catastrophes naturelles ne se pointent pas qu’en été ou en hiver. Elles surviennent au moment où l’on s’y attend le moins. C’est pour ça qu’il faut toujours avoir le nécessaire dans son Bug Out Bag.

Dans tous les cas vous devez prévoir des vêtements pour l’hiver et pour l’été dans votre sac. La première raison, c’est qu’en faisant ça vous serez prêt à tout moment. La seconde raison c’est qu’une crise peut durer des années. Donc vous devrez survivre à plusieurs étés et hivers.

On ne va pas se mentir si vous habitez en Europe le froid est un bien plus grand danger que la chaleur. Donc je pense qu’il est quand même mieux de se concentrer sur des vêtements chauds.

Un vêtement parfait c’est un habit qui s’adapte au temps. Qui est viable quand il fait froid mais aussi par forte chaleur.

 

Astuce Pour Votre Tenue de Survivaliste

Je pense que lorsqu’on choisit ses vêtements de survie, il est important de penser global. Je m’explique. Il ne faut pas penser à chaque vêtement individuellement mais plutôt voir ce que l’habit apporte à votre tenue.

Il faut que vous réussissiez à créer une certaine synergie entre chaque vêtement de survie que vous achetez.

Les Différentes Couches de Votre Tenue

Avoir plusieurs couches de vêtement en synergie va vous permettre de faire face à tout type de climat. Une bonne superposition de vos couches de vêtements permettra une bonne isolation et vous serez protégé au mieux des intempéries.

Si vous avez pris le temps de faire une tenue intelligente et réfléchie vous pourrez faire face à tous les climats avec la même tenue. Et même parfois dans des pays, régions où les températures peuvent beaucoup varier durant la journée.

Dans une tenue parfaite et bien pensée chaque couche a son utilité et répond à un besoin bien précis. Une bonne tenue vous permettra aussi de retirer les couches, dont vous n’avez pas besoin, facilement.

Pour une bonne tenue on compte 3 couches.

La première est la couche intérieure celle qui est directement en contact avec votre peau. Cette couche doit vous aider à réguler l’humidité. Cette couche vous gardera au sec.

En suite la seconde couche qui est juste au dessus de la première. Elle a pour but de conserver un maximum votre chaleur corporel pour vous éviter tous les risques d’hypothermie.

Puis vient la couche extérieure. Elle devra vous protéger des intempéries. Ça peut aussi bien être de la pluie ou du vent que des rayons du soleil.

Les Meilleures Matières pour vos Vêtements

Pour des vêtements de survie il y a des matériaux recommandés et d’autres à éviter comme la toile qui se déchire facilement par exemple. J’avoue ne pas être un expert dans le domaine du textile. Mais en faisant mes recherches j’ai pu trouver quelques matériaux qui font l’affaire pour des vêtements de survie.

A noter que de nombreux vêtements sont maintenant composés de plusieurs tissus/matières et ça en fait de très bons vêtements de survie.

Le Nylon

Le nylon est un excellent tissu qui n’absorbe pas l’humidité et qui sèche très vite. Ce tissu est très résistant mais garde tout de même une certaine souplesse. Le nylon est généralement utilisé pour les vêtements de sport, les chaussettes ou bien encore les collants pour les femmes. Donc parfait pour les régions humides et froides car ce tissu conserve aussi bien la chaleur.

Il faut tout de même faire attention parce que le nylon ne supporte pas le feu. Donc quand vous allumez votre feu de camp, faites attention à ne pas rapprocher vos vêtements en nylon trop près des flammes.

Le Polyester

Le polyester est un matériau qui a du vécu. C’est un tissu hydrophobe, il n’absorbe pas l’eau même en grande quantité. Le petit défaut de la fibre de polyester c’est qu’elle a tendance à se salir assez rapidement. Mais pour combler ce défaut, il a une grande qualité. Le vêtement a une élasticité impressionnante et est infroissable, donc pas besoin de fer à repasser.

La Laine

La laine est une excellente matière contre le froid parce qu’elle tient chaud et vous protège de l’humidité. En hiver, prendre un pull en laine est selon moi une obligation. Et même lorsque la laine est mouillée, elle continue à vous tenir chaud.

 

Les Vêtements du Survivaliste

Les Vêtements du Survivaliste

Dans cette partie je vais vous parler un peu plus des vêtements que je porte et que je conseille. Quand je pars en forêt j’aime avoir des habits confortables et qui tiennent chauds donc ma sélection en est naturellement composée.

Le Pull

Je suis un grand fan des pull. On peut les prendre avec nous par tous temps, qu’il fasse chaud ou froid. Il existe différents types de pull. Celui avec une fermeture éclair et les pull à capuche.

Les pull avec une fermeture éclair sont intéressants pour pouvoir simplement et rapidement s’aérer. Mais il ne faut pas oublier que les fermetures éclairs ça peut se casser. Et en situation de survie c’est assez dur de remplacer la fermeture de votre pull. Donc j’ai quelques réticences pour ce type de pull.

Je me suis donc penché sur le sweat à capuche. On a pas le problème de la fermeture éclair et on a même une capuche qui peut nous protéger des éléments extérieurs. J’aime bien en prendre des assez larges pour conserver une bonne amplitude de mouvement.

Le bémol du pull à capuche ce sont ses poches. En effet, généralement il n’y a pas de fermetures, c’est des poches ouvertes. De plus, les poches sont petites donc on ne peut pas mettre grand chose. Et les poches étant ouvertes on peut rapidement faire tomber des objets, et ça, même sans s’en rendre compte !

Le Pantalon

Pour le pantalon j’aimais prendre un jean car je trouve ça solide, résistant et assez agréable à porter. Mais j’ai découverte le pantalon cargo. C’est un mélange entre le jean et le shino. C’est très agréable à porter (plus qu’un jean) et surtout il y a plusieurs poches.

Les poches peuvent se refermer (contrairement aux jeans). C’est un avantage certain, pour ne pas laisser tomber par inadvertance des équipements ou des ressources qui pourraient vous sauver la vie.

Je n’ai pas un modèle en particulier à vous présenter. Mais je vous conseille des pantalons cargo style militaire. Ça vous fera un super pantalon de survie croyez-moi !

En ce moment le pantalon cargo est à la mode. Mais je trouve que la plupart des modèles qui sont « à la mode » sont trop serrés, moulants. Il faut quand même prendre assez large pour ne pas que ça limite vos mouvements.

La Veste

J’aime bien prendre une veste qu’elle soit épaisse ou légère dans mon sac de survie. Ça peut être aussi bien une couche qui vous protège des intempéries qu’une couche qui va vous tenir chaud.

Le gros avantage de la veste c’est le nombre important de poches qu’elle possède. Ça vous permet de transporter des petits outils ou bien des combustibles comme de l’amadou ou de la résine de pin.

Personnellement, j’ai une veste épaisse rembourrée pour me tenir chaud pendant l’hiver. La veste est en coton avec une doublure en polyester. Donc deux tissus intéressants comme on a pu le voir. Elle dispose de 4 poches, le seul bémol c’est que les poches se ferment avec des boutons. Et comme les fermetures éclairs ça peut être fragile et difficilement remplaçable.

Sinon comme habit léger j’ai une veste Result et j’en suis super content. Ça ressemble à ce qu’ont les gars sur les chantiers. Il y a plusieurs grandes poches dont c’est vraiment le top pour y déposer des outils. En plus, le prix est vraiment intéressant. Voir le prix.

Le Coupe Vent

Une couche obligatoire pour notre tenue de survivaliste. Le coupe vent vous protège des intempéries en tout genre. Ce que j’aime avec le coupe vent c’est qu’il ne vous donne pas chaud comme un pull en laine. On peut même le porter quand on fait des efforts sans avoir à transpirer.

De plus, le coupe vent est un vêtement léger et fin qui ne prendra pas beaucoup de place et n’alourdira pas votre Bug Out Bag. C’est pour moi un must have pour la tenue de survie.

Le Poncho

Alors j’ai une grande affinité avec ce vêtement. Ce que j’adore quand je choisi un équipement ou un habit c’est qu’il soit polyvalent ! C’est d’ailleurs pour ça que je suis fan des bracelets en paracorde.

Le poncho permettra de vous protéger pas temps de forte pluie. Il est assez large et souple pour protéger votre sac à dos et vos affaires personnelles. Vous pouvez aussi vous en servir comme bâche pour un abri de survie. En plus le poncho ne prend vraiment pas de place on pourrait même le mettre dans un kit de survie.

Pour les ponchos vous avez beaucoup de choix. J’ai un poncho Azeekoom qui me convient très bien. Il est solide, pratique et il a été prévu pour servir dans la construction d’un abri de survie. Au niveau du prix c’est vraiment abordable tout le monde peut se le permettre. Voir le prix.

Les Gants

Les gants sont importants pour vous protéger les mains du froid ou bien des coupures. Ici pour de la survie on ne peut pas prendre des moufles ou des gants trop épais qui vont réduire votre capacité à saisir des objets. On cherche des gants fins qui agrippent bien pour que l’on puisse prendre fermement des équipements.

J’ai des gants Seibertron. Il y a l’option mitaine mais je ne suis vraiment pas fan de ça pour des situations de survie. Je préfère largement la version normale du gant qui recouvre tout. Le modèle est plutôt basique mais il fait le travail. Voir le prix.

Les Bottes

Les chaussures jouent un rôle majeur dans votre survie. En cas de catastrophe ou de crise vous allez sûrement devoir bouger à un moment ou à un autre. Et vous n’aurez peut-être pas la chance de pouvoir utiliser votre véhicule pour vous déplacer.

De plus, vous aurez sûrement de longues distances à parcourir si vous habitez la ville et que vous devez rejoindre la campagne. Et c’est pendant ce genre de trajet que l’on se rend compte que nos chaussures, nos semelles ne sont pas si confortables que ça au final.

C’est pour ça qu’il est super important de choisir des chaussures qui conviennent parfaitement à vos pieds. Évitez tout ce qui est trop serré, ça vous fera gonfler les pieds et vous aurez des ampoules… Bref un vrai calvaire !

Ici on a le choix entre des chaussures classiques orientés pour la randonnée ou bien des bottes militaires ou tactique. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. La botte militaire sera plus lourde mais aussi plus résistante que des chaussures de randonnée.

J’ai une préférence pour les bottes. Quand je marche en forêt avec je me sens confiant, je n’ai pas peur qu’une pierre ou qu’une branche pointue me traverse la semelle et me fasse mal.

J’ai choisi des bottes Miltec faites en cuir et avec des semelles solides en caoutchouc. Ça fait quelques mois que je les ai et j’en suis parfaitement content. Pour des bottes le prix reste correcte. Voir le prix.

 

Et voilà c’est ici que ce long guide se finit. Vous avez maintenant une très bonne idée de la tenue de survivaliste que vous allez choisir. N’oubliez pas votre confort et la synergie entre les différentes couches de vêtements. Merci pour votre lecture et à bientôt sur Survivalisme Passion.

Expert et passionné de survivalisme. Je partage mes conseils, mes expériences et mes astuces pour vous libérer du système et devenir indépendant.


Partagez à vos proches

Raphaël

Expert et passionné de survivalisme. Je partage mes conseils, mes expériences et mes astuces pour vous libérer du système et devenir indépendant.

Une réflexion sur “Comment bien choisir ses vêtements de survie en 2022

  • mai 29, 2022 à 10:16
    Permalien

    « On ne va pas se mentir si vous habitez en Europe le froid est un bien plus grand danger que la chaleur. Donc je pense qu’il est quand même mieux de se concentrer sur des vêtements chauds. »
    Désolé je suis pas d accord les étés (ici en idf en France même en début mai sainte glace on a eu une grosse chaleur la nuit on y a laissé les fenêtres ouvertes) donc non le climat européen tend à s aridifier donc je suis en désaccord il faut miser sur les deux et l hivers à 15 degrés à part la nuit c est pas un hiver redoutable

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.