fbpx

Guerre Civile : Les 5 meilleurs conseils pour survivre

Partagez à vos proches

Dernière mise à jour le : 13 septembre 2022

Tout d’abord avant de commencer cet article, j’aimerais dire que je suis quelqu’un d’optimiste de nature. Et je me force à être le plus rationnel possible.

Je ne souhaite pas qu’une guerre civile éclate. Mais je pense qu’il est tout de même bon de s’y préparer d’autant plus que la situation en ce moment devient très tendue (je suis en France).

NOUVEAU : Les meilleurs équipements pour survivre à une guerre civile, cliquez sur les liens en bleu pour voir le prix.

Le sac à dos Amazonbasics – Gros coup de cœur, ce sac à dos dispose d’une capacité de 65 litres ! Des milliers d’avis positifs sur Amazon… c’est un excellent investissement.

Le couteau Orsifow – Un couteau c’est toujours utile que ce soit pour chasser, pour couper n’importe quoi ou bien même pour se défendre. Ce couteau multifonction est très abordable… et il peut vous sauver la mise !

La paracorde Wingoneer – On ne pense pas comme ça, mais la corde est vraiment un must-have dans la survie… vous pouvez étendre votre linge, escalader des rochers, attacher vos affaires. Bref vous avez besoin de corde solide, donc prenez de la paracorde.

L’allume-feu Inedit : En situation de survie vous ne pouvez pas vivre longtemps sans feu. Un allume feu vous permet d’allumer jusqu’à 10 000 feux… et ça ne coûte presque rien ! Ne réfléchissez même pas, prenez en un.

Cette trousse de secours complète – Encore une fois… même pas besoin de réfléchir. En situation de guerre civile vous avez besoin d’une trousse de secours… et même si vous ne l’utilisez pas, vous pourrez la troquer à bon prix contre des vivres.

De plus, le climat social en France et dans de nombreux autres pays devient de plus en plus tendu. Et économiquement c’est vraiment pas le top non plus. Avec une croissance proche de 0 et une dette étatique qui devient tout simplement monstrueuse.

La climat économique est une des raisons qui m’a poussé au survivalisme. Sans être pessimiste, nous ne possédons pas notre argent. C’est la banque qui l’a. Et si elle fait faillite… plus rien pour nous !

Ou bien s’il y a un effondrement de la monnaie parce que l’État ne peux plus gérer correctement ses finances. Vos euros ne vaudront plus rien.

Et c’est exactement dans ces situations qu’une guerre civile peut éclater. Privé de son patrimoine et de son pouvoir d’achat la population est de plus en plus tendue… Jusqu’au moment où, ce n’est plus supportable.

Mais restons optimistes ! Pour moi c’est aussi ça être survivaliste. C’est de se dire « Ok une catastrophe peut arriver mais comment je peux me préparer pour ne pas la subir mais plutôt être actif et protéger mes proches« .

Ne pas céder au pessimisme qui est facile dans ce genre de situation. Car j’ai remarqué que généralement le pessimisme pousse à l’inaction.

En tant qu’optimistes actifs, nous allons voir dans ce guide comment réagir au mieux à une potentielle guerre civile.

Je vous invite grandement à lire le livre Les Rues Barbares : Survivre en ville de Piero San Giorgio et Vol West qui explore le sujet en profondeur.

Où se Réfugier en Cas de Guerre Civile

Où se Réfugier en Cas de Guerre Civile

On ne vas pas se mentir, si une guerre civile éclate vous courez de plus grands risques si vous êtes en ville. Alors que, si vous êtes à la campagne, vous ne ressentirez pas immédiatement les conséquences de la guerre civile en cours.

Si vous êtes en campagne vous avez le temps de vous préparer à d’éventuelles perturbations. Mais en ville vous serez directement au front et vous devrez rapidement vous réfugier dans un abri sûr.

Ici, il faudra évaluer rationnellement la situation est-il plus dangereux de rester barricadé dans son appartement ou bien partir ?

Si vous envisagez de rester, il vaudrait mieux avoir de très bonnes réserves de nourritures mais surtout d’eau.

Et si vous décidez de partir pour rejoindre votre BAD par exemple, vous devez évaluer la sécurité et l’état des routes que vous souhaitez emprunter.

Pour ma part, j’essaierais de quitter au plus vite les zones urbaines. Les villes avec des démographies très élevées seront sûrement les lieux avec les plus grandes tensions. Il faut être prêt à quitter la ville à la marche. Et surtout dans cette situation la discrétion sera votre qualité la plus précieuse.

Imaginez sortir de votre appartement quelques jours après le début de la guerre civile. Vous vous munissez de votre Bug Out Bag remplit de matériel et de stock de nourriture. Ce gros sac va attirer l’attention. Et en temps de guerre civile la loi n’est plus qu’un vague souvenir.

Donc il y a de grands risques que des personnes malintentionnées, des pillards viennent vous voler. C’est pour ça que vous devez vous déplacer discrètement (aux heures creuses) et rapidement.

Rejoindre la campagne ou votre BAD peut prendre quelques jours. Mais une fois arrivé, les risques liés à la guerre civile s’atténueront.

À noter : Si vous avez des parents, des amis ou des proches… un rapide coup de fil pour fixer un point de rendez-vous pour vous retrouver est très astucieux. Parce que si on rentre dans une guerre civile, être un groupe soudé où les membres ont confiance entre eux est un avantage qui vaut vraiment de l’or.

 

Se Préparer à la Guerre Civile

Se Préparer à la Guerre Civile

Comme on l’a vu la guerre civile sera certainement plus violente dans la ville. Déjà parce que les systèmes d’approvisionnement seront les plus rapidement touchés.

Comme le dit le livre Les Rues Barbares : Survivre en ville on achemine de la nourriture produite à des centaines voir des milliers de kilomètres. C’est une force autant qu’une fragilité de notre société.

Donc selon moi pour se préparer il faut faire comme nos grands-parents. Il faut faire des stocks de nourritures et d’eau pour prévoir les périodes difficiles. Même si c’est plus dur dans un petit appartement en ville que dans une grande maison de campagne, je le conçois parfaitement.

Mais selon moi, si vous habitez actuellement en ville, la meilleure solution pour se préparer c’est de commencer à construire, à conceptualiser votre BAD. Ou bien même l’améliorer si vous en avez déjà une.

J’ai fait ce guide sur la BAD, je vous invite à le voir pour commencer à explorer ce vaste sujet. Pour moi la BAD est une facette primordiale du survivalisme, c’est la préparation par excellence.

Et pour toute préparation d’une situation de survie il vous faut votre Bug Out Bag prêt à tout instant. Vous ne savez pas si vous devez ou quand vous devez quitter votre domicile. Donc mieux vaut être prêt l’heure venue.

D’ailleurs, si vous souhaitez vraiment être prévoyant… achetez quelques pièces d’or ou d’argent dans votre sac de survie, ça peut vous sauver la vie !

Il y a quelque chose de très drôle avec l’or… c’est que même en temps de crise, quand toutes les autres monnaies se cassent la figure et perdent leur valeur, eh bien l’or reste une monnaie d’échange.

Et il y a de fortes chances que, si vous allez voir un agriculteur en lui demandant de vous échanger de la nourriture contre vos pièces d’or, celui-ci accepte.

De plus, l’or c’est simple à transporter et ça ne prend pas de place, surtout les pièces ! Après je dois avouer que ce n’est pas donné pour les petites bourses… mais en économisant un peu par-ci par-là ça ne devrait pas être trop dur d’en acquérir quelques-unes.

On peut aussi citer les EDC urbain qui prennent tout leur sens dans ce genre de situations. La guerre ne prévient pas, avec les EDC vous aurez de quoi survivre à quelques péripéties.

 

Les Priorités en Cas de Guerre Civile

Les Priorités en Cas de Guerre Civile

La guerre civile a éclaté et vous devez maintenant établir la liste des tâches. Ce qu’il vous faudra faire pour survivre à cette situation.

Dans le feu de l’action on peut se laisser paralyser par la peur et ne plus savoir quoi faire. Donc il faut être organisé et s’être préparé en amont et c’est d’ailleurs ce que vous faites en lisant cet article !

La Sécurité

Avant toute chose, il faut que vous et vos proches vous mettiez à l’abri. Dans des situations instables comme une guerre civile, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer et un drame peut vite arriver.

Si vous êtes en ville vous pouvez d’abord rejoindre votre habitat et vous barricader. Ça vous fera gagner du temps pour remettre votre esprit en place et vous pourrez commencer à planifier la suite.

Vous pourrez ainsi réunir vos préparatifs et le matériel nécessaire pour vous réfugier dans un lieu plus sûr et avec des ressources plus abondantes.

L’Eau

Et oui, pas de surprise pour cette priorité. On ne peut pas vivre plus de 3 jours sans donc il faut absolument trouver un moyen de s’approvisionner.

S’il y a encore l’eau courante vous pouvez remplir votre baignoire avec. Vous gagnerez quelques dizaines de litres d’eau potable. Le réservoir des toilettes, vos éviers et toutes les bassines que vous avez vous permettront aussi d’avoir quelques litres supplémentaires.

Faire des stocks est pour moi la meilleure alternative. Il me semble très risqué de tenter de chercher de l’eau dans les hypermarchés. Les pillards ou bien la foule irraisonnable sont des dangers pour tout être humain.

Si vous n’avez pas ou plus de réserves et que vous êtes toujours en ville, la situation se complique. Il va falloir sortir de chez vous. Il vous faudra trouver un point d’eau comme un lac, une marre ou une rivière pour vous approvisionner. Ce qui est assez rare en milieu urbain je vous l’accorde.

Par ailleurs, n’oubliez pas de purifier l’eau que vous récoltez. L’eau est essentielle pour la vie mais elle peut aussi transporter des virus et un tas de bactéries mortelles pour vous.

La Nourriture

Un peu moins important que les deux premières priorités mais nécessaires. La nourriture est un besoin long terme. Vous pouvez tenir au moins 3 semaines sans manger.

Que vous soyez en ville ou bien dans votre BAD, la nourriture est une préoccupation majeure.

En ville si vous avez des stocks vous allez pouvoir tenir quelques semaines. Mais si vous êtes forcé à rester il faut que vous trouviez un moyen de vous approvisionner en nourriture. Il faudra sûrement coopérer et faire du troc avec d’autres personnes pour y arriver.

Et même si vous avez réussi à rejoindre votre BAD, il y a de fortes chances que vous ne produirez pas tout de suite de quoi manger. À part si vous vivez dans votre BAD.

Si vous avez été sérieux, vous devriez avoir un bon stock de nourriture dans votre BAD. Sinon vous pouvez toujours chasser, cueillir ou pêcher, ce sont des compétences à maîtriser pour un survivaliste ou un futur survivant.

La Santé

Quand je parle de santé, je pense aussi à l’hygiène. Vous devez avoir de quoi soigner les blessures et désinfecter les plaies. Car pendant une guerre ou bien dans des situations de survie, vous risquez de vous blesser à un moment ou à un autre. C’est presque certain.

Si vous êtes barricadé dans votre appartement la question des toilettes se pose. Quand on est en campagne il est facile de faire des toilettes sèches. Mais en ville sans eau courante… Ce problème peut vite devenir ingérable !

Je vous conseille de déféquer dans des sacs en plastique, certes ce n’est pas glamour. Mais en période de survie il faut savoir sacrifier son confort.

Un autre point qui concerne la santé, c’est bien sûr, l’eau ! Comme je vous l’ai dit il faut TOUJOURS la purifier. Même si elle vient du robinet, car après quelques jours ou semaines de guerre civile, on ne peut pas être sûr que cette eau soit vraiment potable. Alors méfiez-vous on ne sait jamais.

Et c’est pareil pour la nourriture ne laissez pas la faim vous guider. Si vous voyez que l’aliment semble périmé ou qu’il y a de la moisissure dessus, ne cédez pas à ce que dit votre estomac, et jeter l’aliment au plus vite.

 

Les Règles pour Survivre à Une Guerre Civile

comment survivre à une guerre civile

Une guerre civile, c’est un affrontement entre plusieurs acteurs. D’un côté on peut avoir les forces de l’État qui se battent contre des forces armées civiles. Et de l’autre des forces armées ou des particuliers civils qui se battent entre eux. Bref, c’est le gros bazar.

Donc je vais vous donner quelques règles qui, selon moi, vous aideront à survivre à une guerre civile.

Soyez Actif

On l’entend souvent et c’est un fait. La peur paralyse. Mais dans ce genre de situation, il faut vous faire violence. Arrêtez d’attendre le moment parfait pour rejoindre la campagne ou un lieu plus sûr.

Beaucoup de personnes attendent, et au final elles se rendent compte qu’il est trop tard. Et ça, dans de nombreux domaines de la vie. Ne soyez pas l’une de ces personnes, c’est un danger mortel.

Restez Informé

C’est vrai que lorsqu’on pense BAD ou bien abri de survie en pleine nature on peut oublier ce qu’il se passe sur le territoire, dans notre pays. Car on est occupé à autre chose.

Mais je pense qu’il est important de rester au courant. Pour ça il faut suivre l’actualité et l’évolution des évènements au moins dans votre région. Ça peut vous sauver la vie.

Il y a même des fréquences de radiocommunication spécialement pour les survivalistes.

Devenez Invisible

Vous ne savez pas qui sont vos ennemis. Et dans des situations extrêmes comme une guerre civile, vous ne pouvez faire confiance à personne ! Soyez discret, restez caché et exposez-vous le moins, et le plus prudemment possible.

La vraie discrétion c’est : faire attention à la fumée de votre feu, à vos traces de pas ou bien à des signes de vie. Ça peut aussi être les branches cassées, l’herbe aplatie ou bien encore vos déchets.

Il faut essayer de vivre dans des lieux infréquentés quitte à sortir de votre zone de confort.

Se Protéger des Autres

Personnellement, je suis de l’avis que les plus grands dangers en situation de survie seront les autres humains. Je crois en mes compétences pour survivre dans la nature ce n’est pas un problème.

Même si je ne suis vraiment pas fan des armes de défense, elles me semblent nécessaires. Au moins pour la dissuasion. Et dans les cas de derniers recours où vous êtes obligé de tirer pour sauver votre vie ou celle d’un de vos proches.

Si la guerre civile dure longtemps, on pourrait même avoir des traqueurs qui peuvent vous pister pour vous dépouiller. Notamment dans les zones rurales. Si vous êtes discret c’est déjà bien, mais vous pouvez aussi tromper vos traqueurs.

N’hésitez pas à déposer de faux indices si vous vous sentez suivis. Ou à emprunter des chemins qui ne sont pas évidents à prendre. Vous pouvez même rebrousser chemin tout en laisse des traces comme des bouts de vêtements.

Former un groupe solide

Vous devez former un groupe solide. Et quand je dis « solide« , je ne parle pas d’un groupe composé seulement de grand gaillard de 2 mètres de haut pour 120 kilos de muscle… non rien à voir !

Le plus important c’est que vous ayez une totale confiance dans les personnes de votre groupe (et vice-versa). Après, si vous pouvez vous entourer de personnes avec des compétences précises et importantes en période de survie (comme des médecins par exemple), c’est encore mieux.

Gardez Vos Principes

Je finirais cet article par une petite touche de morale. En effet dans des situations aussi graves qu’une guerre civile, le chaos a vite fait de régner. Le climat devient tendu tout comme les personnes. C’est dans ces moments que les pires atrocités se produisent.

Je pense qu’il est important de prévoir jusqu’où on peut aller dans de telles situations. Se fixer des barrières morales. Est-ce que vous êtes vraiment prêt à tout pour survivre ?

À quoi bon vivre si on est hanté par ce que l’on a fait. Restez fidèles à vos principes, à vos valeurs et soyez un exemple pour tous ceux qui vous entourent.

Je vous invite à réfléchir sur ces points et vous remercie d’avoir pris le temps de lire cet article.

 

Les Questions Courantes

Au moment où j’écris ces lignes, la situation mondiale est tendue. On évoque même la possibilité d’une 3ème guerre mondiale… ouep, je sais, ce n’est pas joyeux.

Alors voici ma philosophie : une personne ne peut pas empêcher une troisième guerre mondiale mais on peut tous se préparer individuellement à y faire face.

Dans cette partie, je vais répondre aux questions les plus fréquemment posées par mes lecteurs. Allez, c’est parti !

 

En cas de 3ème guerre mondiale, où se réfugier ?

Il y a deux scénarios : soit on vous oblige à participer à la guerre, soit vous être libre d’y participer ou non. Si votre pays vous appelle pour combattre… franchement vous feriez mieux d’y aller. Car dans les situations comme celle-ci, on se doit de protéger notre patrie et nos proches y habitant (que voulez-vous, je reste patriotique quoiqu’il arrive).

Maintenant le second scénario : vous n’êtes pas appelé à la guerre, vous êtes libre. Dans ce cas, le top du top serait de rejoindre votre base autonome durable, si vous ne savez pas ce que c’est, je vous invite à lire ce guide simple et concret sur la BAD.

Et si vous n’avez pas de base autonome durable ? Alors votre premier réflexe doit être de quitter au plus vite les grandes villes.

Pourquoi ? Eh bien dans les grandes villes vous ne pouvez pas planter de légume, vous ne pouvez pas avoir votre poulailler et vous êtes plus à risque de recevoir des bombes ou autre engins militaires.

Bref, en cas de guerre les grandes villes sont des pièges donc dirigez-vous au plus vite vers la campagne ou des zones forestières.

Je vais vous raconter une histoire. Un jour, je suis allé près d’Annecy pour rencontrer un copain survivaliste. À l’époque, je venais tout juste de m’intéresser au survivalisme et j’habitais encore dans une grande ville. Mais quand j’ai découvert la maison et le jardin de mon ami ? Ça a été l’électrochoc.

Tout d’abord, il était dans une zone avec énormément de verdure et de terrain. C’était un petit village de 1000-1500 habitants je dirais, et les gens se connaissaient très bien entre eux, et ça ? C’est un avantage quand on est dans une situation de survie et qu’il faut se serrer les coudes.

Bref, mon ami qui était à Annecy avait de la nourriture, de l’eau, des cachettes (dans les immenses forêts et montagnes) à portée de main.

En plus, Annecy c’est juste à côté de la Suisse, un pays réputé neutre dans les conflits armés… donc si jamais ça commence à trop chauffer en France il peut partir assez facilement en Suisse. Vous voyez ? C’est le genre de situation dans laquelle vous voulez être pour vous réfugier en cas de 3ème guerre mondiale.

Alors si vous connaissez Annecy… vous savez que l’immobilier y est très cher, donc à part si vous gagnez énormément d’argent, ça sera sûrement compliqué pour vous de vous y installer. Et ce n’est pas grave, le message que je veux vous faire passer c’est : trouver votre Annecy à vous.

Chercher une zone où vous pouvez :

  • Vous réfugier en nature.
  • Cultiver des fruits et légumes.
  • Pêcher des poissons.
  • Obtenir de l’eau en abondance (rivière saine).
  • Chasser dans les bois.

Il y a plein de villages en France où tout ça est possible. À vous de faire vos recherches.

 

Que faire en cas de guerre en France

Tout d’abord, il faut se préparer. Car en cas de guerre en France, tout le monde va se précipiter sur la matériel de survie et la nourriture disponible… et à ce moment-là, c’est déjà trop tard. Ensuite, il faut quitter la ville le plus vite possible, car c’est le lieu de tous les dangers. Le but est de rejoindre un lieu sécurisé où vous pourrez commencer à devenir autonome. Ensuite ? Il suffit de survivre et d’améliorer son quotidien de vie.

Voilà un plan concret :

Étape 1 : Vous commencez tranquillement à faire des réserves de nourriture chez vous ou bien dans votre base autonome durable (voir cet article pour ne pas faire d’erreurs)

Étape 2 : Préparez votre équipe de survie. Si vous avez un petit budget et que vous habitez en ville, alors un kit EDC sera parfait (voir comment en préparer un en cliquant ici). Si vous avez plus d’argent, je vous recommande clairement de constituer un sac de survie. Vous laissez ce sac dans votre voiture ou chez vous, et dès que ça chauffe, vous le prenez et vous pouvez partir n’importe où. J’ai fait cet article complet pour vous aider à choisir le meilleur sac à dos de survie (cliquez ici).

Étape 3 : Quand ça chauffe, quittez la ville au plus vite pour rejoindre un lieu plus sécurisé. Votre but est de vous poser à un endroit où vous pouvez cultiver, chasser, pêcher et vous cacher pour un maximum de sécurité. Les zones peu peuplées sont parfaites pour ça (La Creuse par exemple).

Étape 4 : Se créer un réseau de talents rapidement. Depuis la nuit des temps l’Homme fait parti d’une tribu. Et si on agit comme ça depuis si longtemps ? Spoiler : c’est que ça aide à mieux survivre. Alors si vous pouvez commencer à chercher des hommes et des femmes avec des spécialités et invitez-les à vous rejoindre. Exemple concret : un médecin en temps de survie ça vaut de l’or. Donc si vous en trouvez un soyez très sympathique et n’hésitez pas à le cajoler.

Étape 5 : Survivre. Stabiliser. Développer. Une fois que vos besoins primaires sont assouvis, il faut commencer par stabiliser votre situation. Pour ça ? Préparez un emploi du temps de vos journées, mettez en place de bonnes habitudes, prévoyez de la nourriture et de l’eau en avance.

Et une fois que c’est bon ? Il ne vous reste plus qu’à vous développer. Cherchez encore et encore des talents à intégrer à votre tribu, organisez votre tribu et commencez à voir long terme. Votre niveau de vie en sera positivement impacté.

Voilà, un plan simplifié et concret pour vous montrer quoi faire en cas de guerre civile en France. Alors bien sûr, je n’espère pas qu’une guerre éclate en France… mais je pense que c’est judicieux de se préparer à la guerre car on ne sait jamais ce qu’il peut se passer.

Expert et passionné de survivalisme. Je partage mes conseils, mes expériences et mes astuces pour vous libérer du système et devenir indépendant.


Partagez à vos proches

Raphaël

Expert et passionné de survivalisme. Je partage mes conseils, mes expériences et mes astuces pour vous libérer du système et devenir indépendant.

5 réflexions sur “Guerre Civile : Les 5 meilleurs conseils pour survivre

  • avril 26, 2020 à 10:40
    Permalien

    Merci avance je suis dans une petite ville je peu rester cher en cas de guerre civile mais j’ai pas arme de defence que faire

    Répondre
    • mai 1, 2022 à 12:44
      Permalien

      Le mieux reste de se préparer tant que vous pouvez. Préparez un kit EDC, et voyez pour un sac de survie ! L’important c’est de faire ce qu’on peut

      Répondre
  • novembre 2, 2020 à 1:34
    Permalien

    Oui il faut commencer à faire des stocks en tout genre. C’est pour bientôt, quelques semaines, mois tout au plus.. Je parle pas de l’opération ronce qui nécessite trop de personnes. Après oui l’idéal serait une sorte de communauté retranchée, avec d’importants stocks et différents corps de métiers allant de la santé à toute sortes d’artisans.. Seuls les plus préparer vont s’en sortir et tenir le plus longtemps

    Répondre
  • octobre 23, 2021 à 3:51
    Permalien

    Merci pour ces importants conseils,
    Merci pour cette article.

    Moi personnellement ma BAD sera mon appartement , c’est là que je resterait avec ma famille, je n’ai pas de connaissances dans les campagnes.

    Encore merci….

    Répondre
    • mai 1, 2022 à 12:39
      Permalien

      Une BAD peut être un appartement si vous êtes bien entouré et que vous avez des ressources naturelles exploitables autour de vous ! Bon courage

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.